danceur de jazz

La danse jazz, comme la musique jazz, est née des Africains amenés en Amérique comme esclaves. La forme de danse a été baptisée « jazz » pendant la Première Guerre mondiale. Elle a bourgeonné en même temps que la musique de jazz dans les quartiers de la Nouvelle-Orléans

La danse jazz a ses racines dans la danse tribale africaine.

La danse jazz trouve ses racines dans la danse folklorique tribale africaine. Cependant, des chorégraphes comme Jack Cole, Jerome Robbins et bien d’autres ont amalgamé cette forme de danse avec le bharat natyam et le ballet, et l’ont révolutionnée.

Les années 1930 à 1960 ont été une phase où le jazz a subi des transformations. Cette danse nécessitait désormais, non, exigeait des danseurs hautement qualifiés. Elle n’était plus une danse rustique cachée et interdite des esclaves. L’expérimentation de la forme de danse a donné naissance à de nouveaux chorégraphes et danseurs, et l’élite a reçu nom et célébrité dans les films et les spectacles de Broadway.

Lester Horton

23 janvier 1906 – 2 novembre 1953
Profession: Danseur, chorégraphe, professeur
Lester Horton est né à Indianapolis, IN. Il était fasciné par les danses tribales, et mettait l’accent sur l’approche du corps entier, qui comprenait la coordination de la force, la conscience du corps et la flexibilité. La technique de Horton a été incluse dans ses chefs-d’œuvre  » Révélations  » et  » Cry « .

Katherine Dunham

22 juin 1909 – 21 mai 2006
Métier : Danseuse, chorégraphe, auteur, éducatrice, militante
Katherine Dunham est née à Chicago, IL. Elle a fondé la première compagnie de danse moderne noire en Amérique. Elle a intégré des rythmes d’Afrique, de Cuba, du Brésil, d’Haïti, etc. Elle a également inventé la technique du « body isolationism » en danse. Cette technique a eu un impact énorme, non seulement sur la forme de danse mais aussi sur le monde de la danse dans son ensemble. Elle a fondé la « Katherine Dunham Dance Company ».

27 avril 1911 – 17 février 1974
Profession: Danseur, chorégraphe, directeur de théâtre
. Il est considéré comme le  » père de la technique de danse jazz « . Il a combiné des pas de jazz avec des danses modernes. Son style était unique et plein d’émotions. Il utilisait des mouvements issus d’autres formes de danse, à savoir le ballet, les rythmes africains et caribéens et le bharat natyam (danse classique indienne). Ses mouvements de hanche, ses pliés, l’isolement des Indiens de l’Est, les mouvements acrobatiques et les mouvements complexes au sol sont devenus sa signature. Il a chorégraphié « Diamonds are a Girl’s Best Friend », « There’s No Business Like Show Business » et « Les Girl » de Marilyn Monroe. Cela a ouvert les vannes à de nouveaux talents et à des modifications de la forme de danse.

23 août 1912 – 2 février 1996
Il a inclus des techniques de ballet classique ainsi que du jazz. Il a été reconnu pour ses films de danse primés « On the Town » et « Singin » in the Rain ». Il a chorégraphié pour des films comme « Best Foot Forward », « Me &amp ; my Girl », « On the Town », « An American in Paris », et des dizaines d’autres. Le film « Anchors Aweigh » lui a donné l’occasion de danser un duo avec Frank Sinatra et avec le personnage animé Jerry mouse.

Jerome Robbins

11 octobre 1918 – 29 juillet 1998
Profession: Producteur de théâtre, metteur en scène et chorégraphe de danse célèbre pour le théâtre de Broadway et la danse de ballet, a également réalisé des films et dirigé et produit des émissions de télévision
. Il était un chorégraphe de renommée mondiale, connu pour sa contribution au ballet, au théâtre, au cinéma et aux comédies musicales télévisées telles que « Fiddler on the Roof », « Funny Girl », « West Side Story », « Peter Pan », « King &amp ; I », « Gypsy », « Billion euro Baby », « On the Town », « Call Me Madam », etc. Il a remporté six Tony Awards pour sa production de Broadway en 1989, pour « Jerome Robbins » Broadway ». Son « West Side Story » lui a valu un Screen Directors Guild Award, un New York Drama Critics Circle Award, deux Emmy Awards, quatre Tony Awards et cinq Donaldson Awards. Il a également été nommé Chevalier français dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur et récipiendaire des Kennedy Center Honors.

Matt Mattox

16 août 1921 – 18 février 2013
Il était le protégé de Jack Cole, célèbre pour ses techniques pointues et anguleuses. Il avait sa propre signature, une technique de jazz basée sur le ballet. Il a travaillé dans des films comme « Sept mariées pour sept frères », « The Band Wagon », « Till the Clouds Roll By », « There is No Business Like Show Business », « Gentlemen Prefer Blondes », etc. Il a contribué à l’introduction de la forme de danse  » freestyle « .

Eugène Louis Facciuto ou Luigi

Eugène Louis Facciuto ou Luigi
20-21 mars 1925 – 7 avril 2015
Il a créé un nouveau style de danse jazz basé sur des exercices d’échauffement. Ces exercices l’ont aidé à se remettre d’un accident de voiture paralysant. Il a également incorporé le ballet au jazz. Il était connu pour ses beaux mouvements fluides.

Gwen Verdon

13 janvier 1925 – 18 octobre 2000
Enfant, elle a surmonté ses jambes tremblantes en apprenant à danser. et a développé un style qui a été utilisé plus tard dans les films « Damn Yankees » et « Sweet Charity ». Elle a également développé un mouvement de rotation des hanches, à la fois subtil et foudroyant. Elle est devenue célèbre grâce à ses prestations dans « Chicago » et « Damn Yankees ». Elle a remporté quatre Tony Awards, un pour la meilleure actrice dans une comédie musicale pour « Can-Can », et trois pour la meilleure actrice pour « Damn Yankees ». Elle a été nominée pour la meilleure actrice dans les comédies musicales « Sweet Charity » et « Chicago ». Elle a entraîné des actrices telles que Marilyn Monroe, Lana Turner et Jane Russell.

Bob Fosse

23 juin 1927 – 23 septembre 1987
Métier : Acteur, chorégraphe, danseur, réalisateur, scénariste
Bob Fosse est né à Chicago, IL. Il était connu pour son style distinct avec l’utilisation de l’arrondissement de l’épaule, l’utilisation de son bassin et l’isolation de son bras et de sa main. Il a ainsi donné une nouvelle dimension au jazz. Il a remporté 8 Tony Awards pour sa chorégraphie. Il a été nommé aux Oscars en tant que réalisateur du film « Chicago ». Il a chorégraphié « Chicago », « Damn Yankees », « Kiss Me Kate », « Pippin » et « Cabaret ». Il s’est inspiré du style burlesque, du vaudeville, et a incorporé des accessoires tels que la canne, la chaise et les chapeaux dans ses routines de danse.

jazz dance

Frank Hatchett

7 décembre 1935 – 23 décembre 2013
Métier : Danseur, chorégraphe
Franck Hatchett est né à Chicopee, MA. Il était également connu sous le nom de  » docteur du jazz « . Il a mélangé le funk et l’interprétation individuelle avec le jazz. Il a créé une nouvelle branche de la danse appelée VOP. Il a remporté un Academy Award pour son documentaire consacré à sa vie. Il a également été récompensé par le Fred Astaire Award au cours de l’année 2012.

David Winters

5 avril 1939 – aujourd’hui
Métier : Acteur, réalisateur, producteur, chorégraphe, danseur
David Winters est né à Londres, en Angleterre. Il était célèbre pour son rôle dans « West Side Story’, et était un chorégraphe primé pour des films et des programmes télévisés. Il a obtenu sa première nomination aux Emmy Awards dans la catégorie des chanteurs, danseurs et chorégraphes pour « Hullabaloo ». Il a réalisé des émissions de télévision et des films primés, notamment « Once Upon a Wheel » et « Dr Jekyll &amp ; Mr Hyde ». Plus tard, il a écrit, co-dirigé et réalisé le film « The Last Horror Film ».

Michael Bennett

8 avril 1943 – 2 juillet 1987
Profession: Chorégraphe, danseur, réalisateur, écrivain
Michael Bennett est né à Buffalo, dans l’État de New York. Il avait étudié de nombreuses formes de danse. Il était également réalisateur, écrivain, chorégraphe et danseur. Il a écrit, chorégraphié et coproduit « A Chorus Line », qui a remporté neuf Tony Awards. Il a également remporté un prix Pulitzer pour le théâtre. Il a reçu d’autres Tony Awards pour « Dream Girls ».

Lynn Simonson

24 avril 1943 – aujourd’hui
Métier : Danseuse, chorégraphe, enseignante
Lynn Simonson est née, à Los Angeles, en Californie. Elle a inventé une technique de danse qui prépare le corps à la danse. Elle a été invitée à enseigner à Amsterdam, en Hollande, où elle a été inspirée pour créer sa propre technique appelée « Simonson Technique ». À son retour à New York, elle a fondé Theater Dance Collection, dont elle est devenue la soliste, la chorégraphe et la codirectrice pendant plusieurs années. Elle dirige des ateliers pour les enseignants dans tout le pays ; et a reçu des prix de la part de la National Dance Educators of America, de la National Dance Association of USA, de Dance Guild, ainsi qu’un Lifetime Achievement in Dance par le Encore International Festival en 2003, Boston Youth Moves, 2004 et Dance New Amsterdam, 2005.

Michael Peters

6 août 1948 – 29 août 1994
Il utilisait une technique unique dans la danse. Au lieu d’utiliser des comptes comme les autres techniques de danse, il mettait l’accent sur l’utilisation du rythme des battements des instruments. Son mouvement signature était le « Worm ». Il a co-chorégraphié la comédie musicale de Broadway « Dream Girls ». Il a remporté deux Emmys pour avoir chorégraphié les cérémonies de clôture du week-end de la liberté et la vidéo « The Jetsons : An American Dream video ». Il a chorégraphié le clip de Michael Jackson « Beat It » et « Thriller ».

Mia Michaels

22 février 1966 – aujourd’hui Profession: Chorégraphe Mia Michaels est née, à Coconut Grove, en Floride. Elle utilise des mouvements puissants basés sur les traditions du jazz. Elle a chorégraphié le « Cirque du Soleil’, pour les célébrités Ricky Martin, Madonna, et Céline Dion. Elle a récemment chorégraphié pour des publicités. Elle apparaît en tant que juge dans l’émission télévisée « So You Think You Can Dance ».

Des films tels que « Grease’, « A Chorus Line’, « Saturday Night Fever’, « Footloose’, « Jesus Christ Superstar’, « Phantom of the Opera’, « Broadway Musical Cats’, « Staying Alive’, « Flashdance’, « Fame’, et bien sûr « Dirty Dancing » ont fortement influencé les masses. Des artistes tels que Michael Jackson, Madonna, Ricky Martin, etc. ont été inspirés pour incorporer le jazz dans leurs spectacles, inspirant encore plus les générations à apprendre, à évoluer et à maintenir cette belle forme de danse en vie.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.