Catégories
Monument et visite de villles

Monuments futuristes yougoslaves qui commémorent la 2e Guerre mondiale

Ces étonnants et futuristes monuments yougoslavesont été construits entre 1960 et 1970 pour commémorer les sites de bataille de la Seconde Guerre mondiale et les emplacements des camps de concentration.

La première chose que l’on remarque à leur sujet est qu’ils se démarquent, car ils ne ressemblent à rien de ce que nous avons vu auparavant. Après tout, c’était le but principal de leur commande par le président yougoslave Josip Broz Tito : exprimer par leur impact puissant la puissance de la nation. Alors pourquoi n’a-t-il pas commandé quelque chose d’un peu plus normal mais toujours aussi opulent ? Pourquoi fallait-il construire des monuments aussi étranges et futuristes ? Ce qui est curieux, c’est qu’il y avait plusieurs concepteurs, comme des sculpteurs et des architectes, et que l’on pouvait donc s’attendre à des visions et des opinions différentes sur l’apparence d’un monument soviétique. Mais le fait est que ces sculptures architecturales semblent avoir été conçues de la même manière étrange. La clé pour répondre à cette question peut être trouvée en regardant de plus près l’histoire de l’architecture. Après que le modernisme a commencé à être critiqué, les architectes se sont tournés pendant un certain temps vers le futurisme et les utopies, des conceptions qui embrassent la technologie, des idées audacieuses et des formes jamais vues auparavant. Bien sûr, ils n’ont jamais été construits car il n’y avait pas de place pour eux dans les villes à l’époque. Cependant, dans cette partie du monde, des sculptures à petite échelle suggérant la même ligne de pensée ont pu être construites dans un but précis : marquer les sites de bataille de la Seconde Guerre mondiale et les camps de concentration. Aussi sinistres et sombres que soient les choses qu’elles commémorent, ces structures impressionnantes ont attiré des millions de touristes dans les années 80, mais après la dissolution de la République au début des années 90, leur succès s’est perdu et elles sont devenues les choses effrayantes que l’on voit aujourd’hui.

Monuments futuristes yougoslaves

Il y a seulement quelques années, un photographe a parcouru les Balkans à la recherche de ces sculptures étonnantes appelées Spomeniks. Répandues sur tout le territoire, elles ne remplissent plus leur fonction initiale et on peut donc se demander ce qu’il faut en faire. La vérité est que par leur forme et leur apparence, elles n’auraient jamais réussi à suggérer, sans une courte description probablement, la Seconde Guerre mondiale. Ces étranges monuments yougoslaves ont été inspirés par des fleurs, des cristaux et des macro-vues de virus ou d’ADN. Un concept plutôt nouveau en architecture. Leur but le plus évident aujourd’hui serait probablement de présenter à tout visiteur la chance de comprendre notre passé, notre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *