glaçons cocktail

Alors que la période se révèle aussi chaude qu’ensoleillée, les cocktails estivaux ravissent les papilles des vacanciers. Le secret bien gardé de ces derniers ? Les glaçons ! Tous les mixologues néophytes vous le diront : les glaçons dans les cocktails ne sont pas qu’une option rafraîchissante, il s’agit d’une réelle science permettant de magnifier le goût de la boisson. Découvrez la place particulière qu’occupent les glaçons dans l’univers des cocktails.

La tradition des glaçons

Bien qu’étant aujourd’hui incontournable, l’utilisation des glaçons est une pratique relativement récente. En effet, c’est surtout l’invention du réfrigérateur et du congélateur qui ont permis de démocratiser ces derniers. Dans le temps, la glace était surtout utilisée pour aider à la conservation de denrées périssables, et dans la conception de certains desserts (comme la crème glacée). Désormais, le glaçon prend une place prépondérante, si bien qu’il est devenu indispensable dans de nombreux cocktails. L’outil de prédilection pour manier ces derniers ? La pince à glaçon de barman. Sur la boutique en ligne de Place Cocktail, vous retrouverez les modèles traditionnels en inox ainsi que de nombreux objets incontournables dans la préparation de vos boissons de fête. Cette plateforme spécialisée propose des articles ingénieux et originaux autour de l’univers des cocktails.

importance glaçons

Quel type de glaçons dans les cocktails ?

Les glaçons dans les cocktails revêtent différentes formes, s’adaptant à plusieurs scénarios. Voici une liste des glaçons les plus communs, ainsi que quelques conseils pour les utiliser :

  • Glaçon standard : le glaçon produit au sein des congélateurs domestique. Classique et efficace, ce dernier se prête à un grand nombre de boissons. Néanmoins, le glaçon domestique est assez peu apprécié en mixologie : celui-ci ayant tendance à fondre plutôt vite, il peut rapidement altérer le goût d’un cocktail.
  • Gros glaçon cubique : le glaçon cubique possède généralement un calibre deux à trois fois plus gros que le cube de glace standard. Ainsi, on retrouvera beaucoup plus souvent ce dernier dans des verres de spiritueux, au regard de sa vitesse de fonte plutôt lente (whisky, cognac, etc.). Aussi, il s’agit du type de glaçon privilégié par les barmans disposant d’un shaker : solide et durable, celui-ci aide à mélanger efficacement une préparation.
  • Glaçon sphérique : Probablement l’une des formes les plus tendances du moment. Le glaçon rond dispose de la vitesse de fonte la plus lente, mais a du mal à répartir la température de manière homogène. Ainsi, il s’agira souvent d’un accessoire esthétique que l’on retrouvera dans les verres de whisky.
  • Glace pilée : Autre classique de la mixologie, la glace pilée est idéale pour les cocktails sucrés. En effet, cette dernière fondant particulièrement vite, elle permet de délayer un sirop ou une préparation qui pourrait paraître trop écœurante.

Mixologie : opter pour de glaçons originaux

Outre les grands classiques de barmans, il est également possible de créer soi-même des glaçons spéciaux ajoutant une dimension de dégustation totalement nouvelle à sa boisson. Glaçons de café, glaçons de fleurs, glaçons fumés. Découvrez ces recettes de glaçons originaux qui égaieront à coup sûr vos cocktails.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez également vous tourner vers la glace sèche : très utilisés en restauration festive, ces glaçons de carbone se recouvrent d’une fumée mystique qui impressionne toujours les convives. Au même titre que la sommellerie porte une attention particulière aux accords vins et desserts, la mixologie est à la recherche constante d’harmonie dans son utilisation de glaçons dans les cocktails.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.