orchidées Phalaenopsis

Une grande partie de l’entretien de l’orchidée Phalaenopsis se concentre sur la fourniture d’une lumière filtrée, d’une humidité élevée, d’une température chaude et d’un arrosage modéré. Dans des conditions de croissance favorables, cette belle fleur fleurit pendant trois longs mois. Lisez la suite pour obtenir des conseils sur le soin et l’entretien de la même.

Le phalaenopsis est l’une des orchidées les plus exigeantes du monde des fleurs. Un genre comprenant plus de 50 espèces, il constitue la base du développement de divers cultivars hybrides, et est indigène en Asie du Sud-Est, où on les trouve à des altitudes élevées. La facilité de culture et d’induction de ces fleurs en fait un choix privilégié pour les amateurs. En bref, leur entretien nécessite moins d’efforts par rapport à d’autres orchidées.

Dans leur habitat naturel, la plupart des espèces de cette orchidée se retrouvent à pousser en tant qu’épiphytes sous la canopée de grands arbres, tandis que quelques-unes d’entre elles s’adaptent aux surfaces rocheuses. Leurs instructions de soins sont axées sur la fourniture de conditions de croissance optimales qui imitent leur habitat d’origine. Référez-vous aux directives données ci-dessous pour maintenir une croissance saine et la floraison en temps voulu de ces orchidées.

Comme la demande pour cette orchidée est très élevée, sa production commerciale est devenue un business ces dernières années. Dans les centres d’approvisionnement en plantes, le Phalaenopsis est vendu comme une plante en conteneur. Vérifiez les variétés tolérantes aux maladies et aux parasites. Vous pouvez acheter des plantes saines ayant des feuilles vertes brillantes et un système racinaire solide.

Cette plante préfère pousser dans une condition d’ombre partielle à complète, tout comme son habitat naturel. Par conséquent, l’exposition à une faible intensité lumineuse ou à une lumière filtrée (12 000-20 000 Lux) est optimale pour cette variété de plante à fleurs. Évitez d’exposer l’orchidée à la pleine lumière du soleil, sinon, les plantes développeront des taches jaunes (échaudage par le soleil) sur les feuilles.

planter orchidées phalaenopsis

Une humidité élevée, d’au moins 60 à 70 %, est indispensable à la bonne croissance de l’orchidée Phalaenopsis. En cas de faible taux d’humidité, prenez quelques billes ou pierres décoratives dans un plateau peu profond. Versez de l’eau dans le plateau et placez-y l’orchidée en pot, au-dessus des billes. Ce faisant, vous contribuerez à augmenter l’humidité, tout en empêchant l’absorption d’eau par le milieu de culture.

En ce qui concerne la plage de température, une condition chaude (25-35 degrés C) est idéale pour l’entretien. Pour maintenir le mouvement de l’air à l’intérieur de la pièce, vous pouvez mettre le ventilateur de plafond à faible vitesse pendant quelques heures chaque jour.

Un arrosage correct est le conseil d’entretien le plus crucial pour les jardiniers débutants. Irriguez les orchidées en pot profondément avec de l’eau du robinet. Attendez que la couche supérieure du sol s’assèche pour l’irrigation suivante. Un excès d’arrosage provoquera le pourrissement des racines, que l’on peut identifier par une coloration jaunâtre du feuillage.

Un engrais liquide universel peut être appliqué une fois toutes les deux semaines. Veillez à ce que la concentration ne soit pas élevée. Si elle l’est, elle provoquera des effets de brûlure sur les racines et, plus tard, sur les parties supérieures. Pensez également à arroser la plante d’orchidée après la fertilisation.

La taille se fait de préférence après la fin de la période de floraison. La période de floraison dure environ 3 mois. Lorsque la tige de la fleur commence à se faner, coupez-la à la base à l’aide d’un ciseau bien aiguisé, sans blesser les autres parties de la plante. Cela permettra de conserver les nutriments pour la prochaine période de floraison.

Le changement de pot est prévu si l’orchidée se répand abondamment dans le contenant et que vous pensez qu’il y a une excroissance de racines. Le rempotage de ces orchidées peut être effectué pendant les mois froids de l’hiver. Creusez la terre en l’éloignant de la tige et déracinez-la doucement. Coupez les racines et, si nécessaire, séparez les plantes et cultivez-les dans des pots de taille appropriée.

Alors, le soin et l’entretien ne sont-ils pas faciles ? À condition de suivre les conseils de base en matière de soins et d’entretien, elle portera de belles fleurs dans des conditions de culture artificielle. De plus, vous pourrez profiter de ses belles fleurs pendant trois mois.

Leave a Reply

Your email address will not be published.