insonoriser votre jardin

Vous aimez passer du temps dans votre jardin, mais vous détestez simplement le fait qu’il y ait trop de bruit à proximité ? Votre jardin est probablement l’un des endroits de votre maison où vous aimeriez vous détendre et vous relaxer. Mais en raison de la pollution sonore provenant de la rue et des voisins, vous ne pouvez pas vous amuser complètement. Afin de résoudre ce problème, avez-vous déjà envisagé d’insonoriser votre jardin ?

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de cela, ou n’avez aucune idée de la façon dont cela peut être fait. Mais en réalité, c’est faisable, et c’est justement ce dont nous allons parler ci-dessous. Suivez ces 6 meilleurs conseils pour insonoriser votre jardin afin de le faire avec succès et commencez à profiter d’une ambiance calme et relaxante dès maintenant !

Déterminer la source du bruit

Tout d’abord, vous devez déterminer à quel type de bruit vous avez affaire, et d’où il provient. Les sons peuvent être divisés en deux catégories principales, à savoir le bruit d’impact, et le bruit aérien. Il est évident que lorsqu’il s’agit d’un environnement extérieur, tel que votre jardin, le principal coupable est le bruit aérien. Toutefois, pour le contrôler, vous devrez insonoriser complètement votre jardin, par exemple en installant des clôtures insonorisées tout le long du périmètre. Et vous ne pouvez pas espérer arrêter complètement ce type de bruit, car les fréquences basses et graves voyagent loin, et les vibrations des véhicules lourds ne sont pas facilement éliminées.

Cependant, vous pouvez le réduire considérablement. Vous devrez également tenir compte de la distance parcourue par le bruit. Plus la source de bruit est proche, plus il sera difficile de parvenir à la bloquer.

Considérer les principes d’atténuation et de déviation du son

Les options d’insonorisation des jardins sont principalement basées sur les principes de déviation du son, puisqu’elles vont essentiellement fonctionner en faisant rebondir les ondes sonores vers la source. De cette manière, le bruit peut être bloqué. L’atténuation du son, quant à elle, consiste à absorber ou à disperser les ondes sonores, de manière à les empêcher de rebondir dans un espace. Ces deux principes doivent être gardés à l’esprit lors du choix des meilleures options d’insonorisation pour votre jardin.

Déterminer votre budget

Une fois que vous commencerez à parcourir les différentes options d’insonorisation de jardin, vous commencerez à remarquer l’argent que vous devrez payer pour acheter certaines fournitures et réaliser un tel projet. Évidemment, plus votre jardin est grand, plus les coûts seront élevés. Il est important de fixer un budget et d’effectuer des recherches approfondies sur le type de produits et de fournitures que vous devrez acheter. Certaines options sont plus coûteuses que d’autres, mais vous devrez prendre en compte les matériaux les plus efficaces pour insonoriser votre jardin.

Puisque les matériaux seront utilisés à l’extérieur, ils seront forcément plus chers car ils doivent également résister aux conditions météorologiques. En fin de compte, il vaut mieux dépenser un peu plus que de se retrouver avec des résultats très limités en matière d’insonorisation.

jardin

Quelle option d’insonorisation est la meilleure pour votre jardin ?

Une fois que vous avez pris en compte le type de bruit, sa distance et votre budget, vous pouvez alors passer au choix d’une ou plusieurs méthodes d’insonorisation pour votre jardin.

Les options les plus courantes comprennent :

1. Planter des haies autour du périmètre

Des haies hautes et touffues pourraient faire des merveilles en matière d’insonorisation de votre jardin. En plus de vous offrir plus d’intimité et un environnement plus vert, les haies réduiront considérablement les niveaux de bruit dans votre jardin. En effet, les haies épaisses fonctionnent selon le principe de l’atténuation du son, les ondes sonores pouvant être piégées comme elles le seraient dans une mousse acoustique. Plus les haies sont denses, plus les sons seront étouffés. Le principal problème est que les haies ont besoin de beaucoup de temps pour pousser. Vous pouvez donc investir dans des plants de haies en pot de 2,5 mètres de haut. Bien que cela finisse par être un peu coûteux, c’est une solution assez efficace pour insonoriser votre jardin, et ne pas avoir à attendre des années pour que les haies poussent.

2. Ériger une clôture de barrière acoustique

Les clôtures à barrière acoustique sont fabriquées en bois, avec un noyau intérieur composé d’un matériau insonorisant. Il s’agit généralement de vinyle chargé en masse ou de laine de fibre. Les clôtures de barrière acoustique sont excellentes pour la déviation du son et aideront à réduire considérablement le bruit dans votre jardin, quel que soit le type de pollution sonore, sa source et sa distance. Le principal problème est qu’elles ne seront pas bon marché, en particulier plus le périmètre de votre jardin est grand.

3. Installer un abri de jardin

Un abri de jardin pourrait être construit juste devant l’entrée de votre jardin, ou dans une ouverture dans le mur. Un abri peut réduire les niveaux de bruit car il agira comme une barrière solide contre laquelle les ondes sonores finiront par se réfléchir. Il est évident qu’un abri de jardin n’insonorisera pas tout votre jardin mais une petite zone dans celui-ci.

4. Insonoriser votre clôture existante

Une clôture solide existante peut être utilisée pour insonoriser votre jardin, surtout si elle est en bois ou en vinyle. Idéalement, elle devrait avoir une hauteur d’au moins 2,5 mètres. L’idée serait de boucher tous les trous et interstices qu’elle comporte, puis d’y appliquer des matériaux de manière à l’insonoriser. Vous pouvez y coller des tapis insonorisants ou ajouter du vinyle chargé en masse. Les deux sont efficaces pour bloquer les ondes sonores.

5. Construiser un mur autour de votre jardin

C’est une option simple et efficace à condition que vous puissiez le faire. Vous devrez d’abord obtenir un permis de construire et voir si cela est autorisé par les réglementations locales. Un mur dense fera l’affaire pour l’insonorisation. Les murs en briques sont les meilleurs, et l’idéal est que le mur fasse au moins 6 pieds de haut.

6. Masquer les sons

Une autre option consiste à masquer le bruit par un autre plus agréable. C’est une bonne idée si le bruit principal provient de sources lointaines comme le trafic routier. Quelques bonnes idées pourraient inclure un élément d’eau comme une fontaine ou un ruisseau, des carillons à vent ou la plantation de feuillages qui produiront un son apaisant lorsqu’il y a de la brise ou du vent.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, il existe différentes façons d’insonoriser votre jardin. Certaines options sont plus coûteuses que d’autres, et l’efficacité varie en fonction du choix ainsi que du bruit auquel vous êtes confronté.

Leave a Reply

Your email address will not be published.