amélioration expérience

La sécurité est la clé d’une conduite optimale et sûre. Pour ce faire, nous devons répondre à une série d’exigences qui nous permettront de conduire correctement. Les capacités personnelles sont très importantes, ainsi que l’état dans lequel nous nous trouvons au moment où nous commençons notre voyage, mais ce ne sont pas les seules exigences à prendre en compte. Nous baissons souvent la garde sur des aspects importants tels que notre posture sur le siège et/ou notre façon de communiquer avec les autres véhicules qui partagent la route avec nous, ce qui est également fondamental pour atteindre notre objectif.

1-Notre posture au volant

Nous sommes tous d’accord pour dire que le siège de notre véhicule doit être confortable. Le confort est essentiel pour pouvoir concentrer notre attention sur ce qui se passe sur la route. Cependant, nous devons maintenir une posture appropriée qui favorise notre vision et notre capacité de manœuvre.

Dans de nombreux cas, la position de notre siège peut être une entrave à notre conduite. Une position trop inclinée et/ou trop proche du volant peut rendre difficile le déplacement du volant et l’utilisation correcte des pédales.

Par conséquent, la position de notre siège sera appropriée lorsque, une fois assis et le dos contre le dossier, nous aurons une vue complète de la route et que notre bras, tendu et reposant sur la partie supérieure du volant, aura son point d’appui au niveau du poignet. Les jambes doivent également pouvoir atteindre facilement les pédales, sans avoir à se plier excessivement pour y parvenir.

Il est conseillé de s’assurer que la position du siège est bénéfique pour notre conduite chaque fois que nous nous asseyons derrière le volant, surtout lorsque nous ne sommes pas les seuls conducteurs dans le même véhicule.

Et n’oubliez pas de positionner correctement l’appui-tête, en le plaçant dans l’axe du sommet de votre tête.

2-Position des mains au volant

Une fois que vous avez pris la route, il est très important de s’assurer que vos bras sont parfaitement préparés pour prendre des virages sans se croiser, et que la position de vos mains sur le volant est correcte. Pour ce faire, nous pouvons imaginer que notre volant est le cadran d’une horloge, indiquant 10:10 heures. Bien sûr, il ne faut pas lâcher complètement le volant. Lorsque notre main droite doit changer de vitesse, le volant sera tenu par la main gauche, qui pourra le diriger si la vitesse le nécessite.

expérience conduite

3-Conformément à la distance de sécurité

En de nombreuses occasions, notre pied tombe trop rapidement sur l’accélérateur, augmentant notre vitesse et heurtant excessivement la voiture qui nous précède. Lorsque cela se produit, la sécurité diminue à vue d’œil. S’il y a un arrêt soudain à ce moment-là, nous sommes beaucoup plus susceptibles d’avoir un accident en raison de la courte distance de freinage, même si nous avons activé les freins. Plus la vitesse est élevée, plus le risque que cela se produise est grand. Il est donc vivement conseillé de maintenir la distance de sécurité optimale, ce qui nous permet de réagir et de permettre à notre véhicule de s’arrêter complètement avant qu’un accident ne se produise.

4-Éviter les distractions

Cette sonnerie de téléphone portable, cette conversation animée avec le copilote, ou même ces pensées que nous avons dans la solitude. Le moindre détail peut nous distraire de manière vraiment dangereuse, détournant notre attention de la route et augmentant la probabilité d’un accident. C’est pourquoi nous devons éviter toutes ces distractions au volant et, si nous ne pouvons pas, opter pour d’autres moyens de transport.

5-Préparation de notre véhicule

Notre véhicule doit être en parfait état chaque fois que nous sortons pour conduire, même si nos trajets sont courts. À cette fin, nous devons nous conformer aux inspections techniques et rectifier tout type de problème que nous détectons.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.