saule pommelé

Le saule pommelé est un excellent choix, si vous recherchez une plante d’accentuation pour votre paysage. On vous donne quelques conseils pour cultiver et prendre soin de cette plante.

Faites ressortir ses meilleures couleurs en cultivant le saule pommelé en plein soleil. Cependant, la plante peut ne pas tolérer le plein soleil dans les endroits où les étés sont longs et chauds.

Comme son nom le suggère à juste titre, le saule pommelé a des feuilles tachetées qui affichent une combinaison de couleurs, comme le blanc, le rose et le vert clair. La plante est un cultivar de Salix integra, une espèce de saule que l’on trouve dans certaines régions de Chine, du Japon et de Corée. Autrement connu sous le nom de « Hakuro Nishiki’, le saule pommelé est largement cultivé comme plante ornementale. Outre le feuillage coloré, même les tiges de la plante deviennent rouges pendant l’hiver et produisent des chatons au printemps. Habituellement, ces plantes se trouvent sous forme d’arbustes ou de petits arbres

Il s’agit d’une plante d’ornement.

Contrairement à la plupart des autres saules, le saule pommelé a ses feuilles disposées en paires opposées. Certains d’entre eux ont trois feuilles disposées en verticille. Les chatons vert jaunâtre apparaissent au début du printemps. Les pousses émergent avec des feuilles roses qui prennent un aspect tacheté à mesure qu’elles mûrissent. Un autre cultivar, appelé « saule flamant’, a des feuilles roses très colorées. Les feuilles sont longues et étroites, et atteignent une longueur de deux à dix centimètres. Leur largeur peut varier entre un et deux centimètres. Alors que les feuilles deviennent jaunes en automne, les tiges deviennent rouges en hiver. Avec ses branches tombantes, son feuillage coloré et ses tiges rouge corail, le saule pommelé est un ajout parfait à n’importe quel paysage.

Comment cultiver un saule pommelé

Bien qu’il ne soit pas vraiment difficile de faire pousser un saule pommelé, la plante a quelques exigences spécifiques. Si vous avez l’intention de cultiver cette plante, il est toujours préférable de comprendre les différents aspects du soin du saule pommelé. Avec des soins appropriés, la plante poussera en bonne santé et produira un feuillage aux couleurs éclatantes.

L’emplacement

Pour planter un saule pommelé, vous devez choisir un emplacement avec un sol bien drainé et humide. Bien que la plante puisse pousser dans un sol sableux ou argileux, elle ne sera pas assez saine pour produire un feuillage coloré. Le niveau de pH idéal se situe entre 5,6 et 7,8 (acide à légèrement alcalin)

La plante peut être cultivée sur des sols sablonneux ou argileux.

Ce saule peut être cultivé dans les zones de rusticité 4 à 9. La plante peut tolérer un soleil complet ou partiel, mais trop de soleil ou d’ombre ne lui convient pas. L’emplacement doit avoir suffisamment d’espace pour que la plante puisse grandir et s’étendre en circonférence. Elle doit être plantée à une distance de cinq à six pieds des arbustes voisins. Il faut la planter au début du printemps ou à la fin de l’automne.

Arrosage

Bien qu’un sol humide (non détrempé) soit préférable pour la culture d’un saule pommelé, la plante peut bien se développer dans un sol occasionnellement humide. Un arrosage régulier est indispensable pendant la première année de sa croissance, car il aide à la croissance d’un système racinaire bien développé. Une fois la plante établie, réduisez la fréquence des arrosages. Bien que les plantes établies puissent tolérer des périodes de sécheresse dans une certaine mesure, veillez à ce que le sol ne s’assèche pas complètement. Un arrosage régulier est bénéfique pour la plante au printemps, qui est la saison de croissance. Évitez de trop arroser.

planter saule pommelé

Nourriture

Le début du printemps est le meilleur moment pour nourrir les saules pommelés, car cela améliorera la santé ainsi que la couleur du feuillage pendant la saison de croissance. Utilisez un engrais d’usage général et suivez les instructions d’application figurant sur l’emballage. Veillez à nourrir la plante tous les ans.

Taille

La taille d’un saule pommelé est bénéfique à différents égards. Elle permet de maintenir la taille et la forme de la plante. L’élagage donne lieu à de nouvelles pousses plus colorées. Dans certaines régions, seules les nouvelles pousses développent des tiges de couleur rouge. Un autre avantage est l’élimination des branches mortes et malades. La fin de l’hiver et le début du printemps sont les périodes idéales pour la taille de cette plante. En d’autres termes, la taille doit être effectuée avant que la plante ne développe de nouvelles pousses. La taille dure peut être effectuée une fois tous les quelques années, tandis que la cisaille peut être effectuée une fois tous les deux mois. Comme la plupart de ces plantes sont vendues sous des formes greffées, il est préférable de supprimer toute croissance qui se développe à partir du tronc ou des racines

Il est important d’avoir une bonne vue d’ensemble.

Nuisibles et maladies

Les saules pommelés sont sensibles à des maladies comme l’oïdium, la rouille, la pourriture des racines, la tache des feuilles, la brûlure, la galle du collet, etc. Les maladies d’anthracnose causées par des champignons sont courantes chez ces plantes, et ces conditions se développent généralement pendant la saison de croissance. Ces maladies peuvent provoquer la chute des feuilles, et les attaques récurrentes peuvent être préjudiciables à la plante. Par conséquent, enlevez et éliminez les parties affectées dès que vous constatez la maladie. Utilisez des fongicides appropriés pour traiter ces maladies. Les insectes comme les coléoptères, les pucerons, les cochenilles et les punaises attaquent les saules tachetés. Même les chenilles et les larves de tenthrèdes peuvent se nourrir des feuilles. Des insecticides peuvent être utilisés pour contrer ces attaques de parasites.

Problèmes courants

Le jaunissement des feuilles des saules pommelés peut être dû à un excès d’eau. Même les périodes de sécheresse et les maladies fongiques peuvent provoquer cet état. Le brunissement des feuilles est causé par un arrosage insuffisant, l’exposition au gel et les maladies fongiques. Parfois, les feuilles du saule pommelé peuvent devenir vertes. Cela peut être contré par une taille appropriée et régulière, ainsi qu’une alimentation opportune. L’exposition au plein soleil est également bénéfique pour conserver les couleurs du feuillage.

Dans des conditions idéales, un saule pommelé établi pousse rapidement, et atteint une hauteur d’environ dix pieds. En moyenne, cette plante peut atteindre une hauteur de quatre à six pieds. Avec une taille appropriée, vous pouvez maintenir la forme, la taille et le feuillage de la plante. Un saule pommelé peut être cultivé comme une plante d’accent, et est également idéal pour les haies et les écrans.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.